La dormeuse blogue

Choses vues, choses lues, choses rêvées…

La chambre et la forêt

La chambre et la forêt se dévisagent avec des yeux qui brillent,
étrange paire d'insectes
au front d'un chevalier vêtu de feuilles
et vertumnal, à la façon d'Arcimboldo.
Quelque magie des circonstances a réveillé les Invisibles,
anciens champions pris dans le lierre
où Don Quichotte et Orlando lilliputiens trouvèrent asile,
en d'autres temps plus ombrageux.
Chevalerie se perpétue dans la forêt du papier peint,
et avec elle nobles guerres,
au demeurant peuplées de fols, de vieux ronins,
pourfendeurs immobiles, hypnagogistes infiniment discrets.

C.B.

Cette entrée a été publiée .