Christine Belcikowski

Publications 4

Nageoire

Rédigé par Belcikowski Christine 1 commentaire

L’odeur du bois qu’on brûle dans les cheminées
va comme le bruit du coquillage qui bâille au fond de la mer,
elle marche d’avance,
sans laisser rien d’autre derrière elle
que le sillage impromptu de sa nageoire invisible.
C'est au coin de la rue,
au passage d'un corbeau
qui pointe au front d'une vieille maison
comme fait un rocher, ailleurs, au sortir de la baie,
que, bâillant là ta vie et tes petites pensées,
tu marches d'avance, toi aussi,
sans laisser rien d'autre derrière toi
qu'un rapide dérangement du fluide de l'air,
et des mots,
écume de l'aileron qui replonge aussitôt
dans l'abîme.

1 commentaire

#1  - Martine Rouche a dit :

Merveille !

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot cfygg ?

Fil RSS des commentaires de cet article