Christine Belcikowski

Publications 4

L'air de la nuit

Rédigé par Belcikowski Christine 1 commentaire

À la fin comme au commencement, lorsque tu étais enfant,
tu vis dans un monde de forces et de magie opérante.
Le nez de Cléopâtre, s’il eut été plus court
Foin des futurs contingents !
Une feuille qui tombe ne change rien au destin du monde,
Insoucieux des serpents de la reine,
l’air de la nuit flue dans le lit
de ta fenêtre
haute,
et, tu sais quoi ?
— tu le sais bien,
au moins dans le pli du sommeil —
il est des nœuds secrets, des sympathies,
qui s'entretiennent entre le ciel et toi
et la terre, d'où tu viens,
— tu y retournes quand tu dors —
et les dieux, étoiles froides
dont la lumière s'éteint depuis toujours déjà,
mais dont le souffle, qui te parvient encore,
circule dans le dédale de tes os,
tibia... tenuis simplexque foramine pauco,
flûte... grêle de son, simple, percée de peu de trous (1).
Et la magie, c'est qu'ainsi visité par les forces de la nuit sans partage,
te voici reconduit au secret de ton origine,
quand tu savais encore penser comme une montagne (2)
une fleur, un oiseau,
et écrire sur la porte du ciel.

-----

1. Horace. Art poétique, v. 202-203.

2. Aldo Lépolod (1887-1948). L'Éthique de la terre: Suivi de : Penser comme une montagne. Petite Bibliothèque Payot-Classiques. 2019.

Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Beaux timbres

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

toulouse_timbre.jpg

4 mai 1684. AD11. Palaja. 1688-1733 et 1806-1849. Cazilhac. 1807-1844. Document 100NUM/AC272/1E1. Vue 20.

toulouse_timbre2.jpg

8 juillet 1689. AD11. Palaja. 1688-1733 et 1806-1849. Cazilhac. 1807-1844. Document 100NUM/AC272/1E1. Vue 25.

Le charme de la lecture des registres paroissiaux tient aussi, de page en page, à la présence des beaux timbres.

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

Essai de généalogie et d'histoire de la branche Pierrefite de la maison de Polastre

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

clouet_charlesIX.jpg

D'après François Clouet. Portrait de Charles IX. XVIe siècle.

« — Le roi me pardonnera , dit-il, si je suspends sa marche, mais je dois lui apprendre un événement malheureux : le brave Polastre, premier lieutenant des archers royaux, vient de tomber, frappé d'une apoplexie foudroyante, sur le pont du Louvre.
— Des secours lui ont-ils été donnés ? demanda S. M.
— Oui, sire, mais infructueusement. Polastre paraissait devant Dieu avant même que ses soldats, qui l'entouraient, n'eussent relevé son corps.
— Je le plains, maréchal ; c'était un bon militaire, un huguenot digne d'être catholique. Le remplacer sera difficile.
— J'aurai l'honneur de présenter au roi, repartit Montmorenci, un gentilhomme recommandable...
— Vous venez trop tard à l'affût, le lièvre est levé ; et tenez, le voilà dans ce groupe. Or ça, ici, baron Hugues de Lespare. Auriez-vous pour nous la fidélité de ce pauvre Polastre ?
— Sire, il y a longtemps que je la possède.
— Dès lors et de droit sa place vous revient ; je vous la donne. Il était aussi chevalier de l'ordre, je vous revêts du collier. »(1)

Lire la suite de Essai de généalogie et d'histoire de la branche Pierrefite de la maison de Polastre

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun
Fil RSS des articles